Navigation et installations lacustres dans les hautes terres du Mexique: les cas mexica et tarasque [Paperback]

Alexandra Biar(Author)

$120.00
OR
ISBN: 9781784919092 | Published by: Archaeopress Access Archaeology | Series: Paris Monographs in American Archaeology | Volume: 50 | Year of Publication: 2018 | 308p, H10.75 x W8, 217 illustrations; 33 tables (119 color plates)
Status: In Stock - Available


Navigation et installations lacustres dans les hautes terres du Mexique: les cas mexica et tarasque

Details

In a cultural area where geography conspires against ease of exchange, Mesoamerican societies discovered technical answers adapted to their needs. At a time when the exchange of merchandise and goods relied mainly on human transport, some civilizations turned to a mystical aquatic environment: lakes. This research focuses on the practice of lake navigation and specific facilities that are associated with it. Due to the need for a wholistic approach, this research is situated in a multidisciplinary framework that combines archaeology, ethnology and ethnohistory. Its primary objective is to elaborate the framework of a new research field from the analytical and systematic study of a corpus of eclectic data, about the exploitation of water as a means of transport. In Mesoamerica, the greatest concentration of lake systems lies in the Mexican highlands. However, only the Mexico and Pátzcuaro Basin were converted into real political economic and cultural centres, with the emergence of the Mexica Empire and Tarascan State in the Late Postclassic period (1350-1521). Why then do archaeologists, ethnologists and historians persist in ignoring the true importance of navigation in their study of the formation and organization of these two civilizations? To what extent can we extract, from the study of boats and lake installations, data that can open new research perspectives? | Dans une aire culturelle où la géographie conspire contre la fluidité des échanges, les sociétés mésoaméricaines ont su trouver des réponses techniques adaptées à leurs besoins. À une époque où l’acheminement de marchandises et de biens s’effectue principalement à dos d’homme, certaines civilisations vont se tourner vers un milieu aquatique mythique : les lacs. Ce travail de recherche s’intéresse donc à la pratique de la navigation lacustre et aux installations spécifiques qui lui sont associées. De par la nécessité d’une approche transversale, ce sujet se positionne dans un cadre pluridisciplinaire, entremêlant archéologie, ethnohistoire et ethnologie. Son objectif premier est de délimiter le cadre d’un nouveau champ de recherche à partir d’une étude analytique et systématique d’un corpus de données éclectiques, autour de l’exploitation d’un mode de transport aquatique. En Mésoamérique, c’est dans les hautes terres mexicaines que seuls les lacs des Bassins de Mexico et de Pátzcuaro ont été convertis en de véritables centres politiques, économiques et culturels à l’origine de l’émergence de l’Empire mexica et du Royaume tarasque à la période Postclassique (1350-1521). Pourquoi archéologues, historiens et ethnologues continuent donc d’ignorer la véritable importance de la navigation dans l’étude de la formation et de l’organisation de ces deux civilisations ? Dans quelle mesure les données que nous pourrons extraire de l’étude des embarcations et des installations lacustres peuvent-elles ouvrir de nouvelles perspectives de recherches ?

Table of Contents

Prologue by Dr .Norman Hammond

Chapitre 1: Environnement lacustre et installations humaines sur le Haut Plateau Central Mexicain. Les Bassins de México et de Pátzcuaro

Chapitre 2: Navigation et aménagements lacustres: une pratique relationnelle dans la création d’un paysage culturel

Chapitre 3: La canoa comme instrument de navigation

Chapitre 4: Anthropisation et urbanisation du milieu lacustre

Conclusion

Bibliographie

Résumé

Product Tags

Use spaces to separate tags. Use single quotes (') for phrases.